Club affilié FFAB

Dojo

Adresse du Dojo Mairie Annexe EST - 7 rue Laurent Fauchier
84000 AVIGNON.
Contact : Mr Jean-Marie BREZISKI
Tél.06-78-12-71-68

L'Aïkido, un art martial traditionnel, un art de vivre, une philosophie.

Créé à la fin des années 40, l'Aïkido est un art martial adapté au monde moderne.

 

 

Le fondateur de l'AIKIDO, Morihei UESHIBA (1883-1969), fut inspiré par les meilleurs maîtres d'arts martiaux du Japon de l'époque (écoles de JUJITSU, d'escrime traditionnelle).

L'arrière-plan philosophique ou religieux (traditions Shinto, Zen, Tao) joua un rôle très important dans l'élaboration de cet art.

A côté de ce retour aux sources de l'esprit traditionnel du samouraï, il réussit à ouvrir sa pratique à des notions plus modernes (recherche de la paix, fraternité, harmonie) et développa à partir de 1948 l'enseignement d'une discipline neuve et originale, qui commença dès 1950 à rayonner dans le monde entier, notamment en France.

 

Des techniques effectuées sans heurt et visant à canaliser, à contrôler l'adversaire

Techniques à mains nues avec un ou plusieurs adversaires, armés ou non.
Techniques au sabre (bokken), au bâton (jo)
Techniques de concentration, de respiration
Toutes les techniques visent au contrôle de l'adversaire, l'amenant à une chute et/ou une immobilisation.
Il s'agit de canaliser le mouvement, la vitesse et la force de l'adversaire, de les utiliser sans rentrer en opposition avec lui.

 

L'Aïkido et les autres Arts Martiaux

Si comme au Judo, le pratiquant d'Aïkido utilise des techniques de projection et d'immobilisation pour déséquilibrer et maîtriser son adversaire, il peut également accompagner ses mouvements d'une série d'atémis, c'est à dire de coups de poing et de pied portés, comme au Karaté, sur des endroits vitaux du corps.
Mais contrairement à la plupart des autres arts martiaux qui sont devenus des disciplines presque exclusivement sportives, soumises à des règles très strictes, la pratique de l’Aïkido exclut toute idée de compétition.
Technique de défense idéale, l'Aïkido vise à détruire l'agressivité de son adversaire en lui démontrant l'inutilité de son attaque.
Discipline physique et morale complète, l'Aïkido permet d'acquérir une parfaite maîtrise de soi en assurant un développement harmonieux du corps.

Dispositions d'esprit pour la pratique de l'Aïkido

 Texte affiché à l'Aïkikaï de Tokyo dès 1932.


1. Un coup en Aïkido peut décider de la vie ou de la mort. Durant la pratique, obéissez aux instructions de celui qui dirige le cours. Ne transformez pas la pratique en un absurde test de force !

2. L'Aïkido est une voie par laquelle au moyen du UN on peut atteindre les DIX MILLE ETRES. Même avec un seul adversaire, il ne faut pas uniquement se préoccuper de ce qui est devant, il est nécessaire de pratiquer en étant attentif aux quatre, aux huit directions.

3. Il faut travailler dans la joie !

4. Les enseignements de celui qui donne le cours ne représentent qu’un fragment de l‘Aïkido. Quand, par la recherche et l’entraînement quotidien et constant de soi-même, vous serez parvenu à la connaissance par le corps, le véritable usage des merveilles de l'Aïkido vous sera permis.

5. L’entraînement journalier commence par TAI NO HENKA (préparation du corps), ensuite on pratique de plus en plus intensivement sans dépasser ses limites, ce qui permet à des personnes âgées de pratiquer sans risque de se blesser et d’atteindre le but de la pratique.

6. L’Aïkido est une recherche qui tend par l’exercice du corps et de l’esprit à façonner un homme au coeur droit. Toutes les techniques sans exception sont secrètes et ne peuvent être montrées à ceux qui ne pratiquent pas ! Il faut éviter de les enseigner à ceux qui en feraient un mauvais usage.

 

Plutôt convaincre que vaincre, sans humilier et en respectant l'intégrité physique de l'un et de l'autre.
La recherche de l'Aïkido est celle de l'équilibre optimum de l'individu par rapport à lui-même, et par rapport à son environnement.
Chacun peut se conformer à ses possibilités physiques, le but étant précisément de mieux les connaître.
Une telle pratique est donc accessible à tous, hommes, femmes et enfants, soit de l'âge tendre à l'âge mûr.

Découvrir l'aïkido

Celui qui découvre cette discipline martiale pour la première fois peut trouver étrange cette longue jupe noire (hakama), ces sabres, bâtons de bois (boken et jo) et ce cérémonial si précis. Pourtant, en entrant dans le Dojo, on reste saisi par le sérieux et l'application des élèves.
Si tant d'adultes et d'enfants pratiquent l'aïkido en France, c'est parce qu'ils ont trouvé là une excellente école de vie et une solution à leurs problèmes quotidiens.
Respecter le cérémonial (reishiki), c'est apprendre à trouver sa place au sein d'une communauté sans prétention et sans fausse modestie. Pas de peur des autres, ni d'affirmation exagérée de sa force.
Pratiquer l'aïkido, c'est refuser d'être vaincu ou vainqueur, c'est remédier autrement à la violence et par là même se faire respecter dans une société devenue de plus en plus dure.
Avoir une bonne attitude (un bon shizei), c'est non seulement se tenir droit mais aussi tirer le meilleur parti de ce que l'on est. C'est apprendre à utiliser la force de la terre par sa position mais aussi la force cosmique par la respiration.
C'est avoir fait la paix intérieure et utiliser les ressources de son mental et de son corps, qui réunis, décuplent la force. Chacun a l'énergie nécessaire pour vivre et réussir. Encore faut-il savoir trouver cette énergie.
L'Aïkido apprendra aussi à tout pratiquant à aller de l'avant, à oser entreprendre (irimi) à estimer l'autre et sa position à sa juste valeur (ma-aï) à poursuivre ses efforts jusqu'au résultat final et à ne pas se décourager en route (zanshin).
Toi, l'enfant qui débute, il te faudra bien sûr apprendre les techniques, mais l'essentiel reste cette recherche plus profonde.
Pratique avec souplesse et respect de l'autre (aïte) et tu sauras tirer le meilleur parti de toi-même.

René TROGNON - CEN FFAB - 7ème Dan – BE 2

L'aïkido est une discipline martiale de plus en plus pratiquée par les enfants dès l'âge de 5 à 6 ans.
Cette voie traditionnelle s’adapte tout à fait à notre vie moderne en nous apprenant à résoudre les conflits sans violence.
Les valeurs éducatives de l'aïkido participent à l'éducation de l'enfant : respect du lieu où l'on pratique, respect des règles.
Le jeune prend sa place dans le groupe en apprenant à se respecter lui-même et à respecter les autres.
Le développement de l'attention qui est au centre de la pratique le conduit progressivement à prendre conscience de ses capacités, de son potentiel créateur.
Il travaille son attitude posturale, le contrôle et la coordination de ses mouvements.
Cette voie lui enseigne la sincérité de l'action, le sens de l'effort, à transformer le conflit. Il s'ouvre ainsi à sa propre sensibilité.

L'Aïkido expliqué aux parents

Qu’est-ce que l’Aïkido ?

L’Aïkido est un Art Martial japonais basé sur des mouvements circulaires destinés à projeter et à contrôler l’attaquant sans dommage.
A partir d’une attaque simulée, l’Aïkido banalise l’attaque et conduit le pratiquant vers une réponse adaptée : ne pas fuir, faire face à l’attaquant avant de se déplacer et d’esquiver.
Les techniques d’Aïkido s’appuient sur la souplesse et l’utilisation de l’énergie de l’attaquant plutôt que sur la force physique.
Les pratiquants développent un ensemble de principes et d’attitudes visant à résoudre les conflits de manière calme et mesurée.

Quelles sont les valeurs éducatives de l’Aïkido ?

« Parfaite école d’enseignement, d’expérimentation et de développement des valeurs morales et physiques des jeunes, l’Aïkido représente une méthode d’éducation complète ».

Physique :

la pratique de cette discipline améliore la santé par :

  • un développement harmonieux de toutes les parties du corps,
  • l’augmentation de la souplesse,
  • la correction de l’attitude (colonne vertébrale),
  • le contrôle de la respiration,
  • la relaxation,
  • l’endurance ...

Technique :

l’étude des mouvements impose l’étude :

  • du déséquilibre,
  • la connaissance et l’utilisation de l’énergie,
  • le développement des réflexes.

Morale :

La coordination physique et mentale, qui conditionne la réalisation de chaque technique, provoque en même temps que la transformation physique externe du corps une métamorphose interne morale.
Le respect du Bushido, code d’honneur et de morale traditionnel des Arts Martiaux japonais, et l’esprit particulier de non violence caractérisant l’Aïkido, permettent au pratiquant d’acquérir les valeurs morales les plus élevées telles que :

  • la politesse,
  • la modestie,
  • la bonté,
  • la loyauté,
  • la fidélité,
  • l'honneur,
  • le courage et une parfaite maîtrise de soi.

A quel âge peut-on débuter la pratique de l’Aïkido ?

Les techniques d’Aïkido privilégient la souplesse plutôt que la force. On peut pratiquer à partir de 5-6 ans,. N’hésitez pas à vous renseigner auprès du professeur.

Combien de temps par semaine faut-il pratiquer l’Aïkido ?

L’Aïkido peut se pratiquer une ou deux fois par semaine dans le club.
La Fédération organise par saison plusieurs stages départementaux ou régionaux qui sont l’occasion de rencontrer d’autres jeunes pratiquants.

Combien coûte la pratique de l’Aïkido ?

Pour pratiquer l’Aïkido il est nécessaire d’acquérir :

  •  la licence assurance annuelle fédérale, et une cotisation annuelle ou trimestrielle (se renseigner auprès du club), la cotisation servant à payer les charges du club.
  • une tenue d’entraînement (GI) appelée familièrement KIMONO, et une ceinture blanche pour les débutants.

Quelles sont les formalités d’inscription ?

Pour s’inscrire, il faut :

  •  présenter un certificat médical de non contre- indication à la pratique de l’Aïkido,
  • signer l’autorisation parentale sur la demande de licence,
  • régler la licence fédérale et la cotisation club.

Le professeur remettra alors au pratiquant un carnet-passeport à garder précieusement dans son sac.

Quels sont les grades en Aïkido ?

Il existe deux types de grades en Aïkido :
les KYU (ceintures de couleur) : blanc, jaune, orange, vert, bleu, marron. Le professeur du club est responsable de la délivrance de ces grades.
les DAN (ceinture noire) : l’examen est régional, voire national, et est reconnu par l’Etat. Il faut au moins trois ans de pratique et être âgé de 16 ans minimum pour se présenter à l’examen de Ceinture Noire 1er Dan.

Comment se déroule une séance ?

Une séance d’Aïkido comprend généralement 3 temps :

  • la préparation (ou échauffement) : son but est d’échauffer le corps et les articulations. Il est important d’arriver à l’heure au cours afin de participer à l’échauffement.
  • le cours proprement dit : étude des mouvements de l’Aïkido. L’enseignant adapte le cours au niveau des élèves et à leur âge.
  • le retour au calme : c’est un temps privilégié pour revoir les mouvements appris et pour calmer sa respiration avant le salut final.

Pourquoi saluer avant et après chaque cours ?

Le premier salut se fait vers le mur d’honneur (KAMIZA en japonais). Il s’agit d’un signe de respect envers le fondateur de la discipline.
le deuxième salut est pour le professeur, en signe de respect et en remerciement de la peine (et parfois de la patience) qu’il se donne pour transmettre ce qu’il a appris.

Quels risques pour mon enfant ?

L’Aïkido est une discipline où bien peu d’accidents sont recensés.

Y a-t-il des compétitions en Aïkido ?

La vie moderne est compétition, agression, et écrasement de l’autre par la violence.
Le but de l’Aïkido n’est pas de diviser les pratiquants entre gagnants et perdants, forts et faibles, mais de leur donner les moyens de répondre avec calme, mesure et efficacité à une agression qui, par définition, n’a pas de règle.
Il n’y a pas de compétition en Aïkido.

Le professeur est-il diplômé ?

Un club est affilié à la F.F.A.B, Fédération agréée, reconnue par l’Etat.
Cette Fédération organise des formations, des Ecoles de Cadres à l’attention des professeurs, et également une formation spécifique "Enseignants Jeunes".
Il existe actuellement plusieurs diplômes d’enseignement dont :

  • le Brevet d’Initiateur Fédéral d’Aïkido B.I.F.A.
  • le Brevet Fédéral BF

ces deux diplômes attestent que votre professeur a suivi une formation pédagogique pour enseigner l’Aïkido auprès de la Fédération.

  • Le Certificat de Qualification Professionnelle CQP
  • le Brevet d’Etat d’Educateur Sportif BEES

Plus complets, ce sont des diplômes d’Etat sanctionnant une formation générale et une formation spécifique à l’enseignement de l’Aïkido .
Conformément à la loi, les diplômes des enseignants ainsi que l’attestation d’affiliation à la Fédération sont affichés au club.

Il n'y a pas d'Aïkido féminin, simplement l'Aïkido, discipline martiale véhiculant des valeurs reconnues comme féminines dans notre société : harmonie, non-agressivité, ouverture d'esprit, respect de la vie.
Les femmes s'intègrent donc très bien parce qu'elles se reconnaissent d'entrée dans ces valeurs.
De plus la pratique de l'Aïkido nécessite d'utiliser avant tout la souplesse, l'énergie, la capacité à évaluer rapidement des situations, plutôt que de la simple force physique.
Doublement avantagées, les femmes peuvent donc progresser au sein de cette discipline qu'elles pratiqueront efficacement, avec leur propre sensibilité et toujours avec plaisir.

Les nouvelles

Information COVID 19

Information COVID 19

Information COVID 19 La mairie d'Avignon ayant décidé de suspendre dès ce lundi 16 mars et jusqu’à nouvel ordre toutes les activités dans les salles municipales, nos cours sont suspendus pour une période indéterminée.Dès que nous y serons autorisés, leur reprise sera annoncée sur ce site.

Lire la suite...

Information sur la reprise des cours

Information sur la reprise des cours

Reprise des cours - Saison 2020-2021 Les cours d'Aïkido reprennent le 8 septembre. Cours Enfants – Adolescents : à partir du CPMairie Annexe EST - 7 rue Laurent Fauchier – 84 000 AvignonMardi 17h30 à 18h30Jeudi 17h30 à 18h30 Cours AdultesMairie Annexe EST - 7 rue Laurent Fauchier – 84 000 AvignonMar...

Lire la suite...